ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Psycho-Oncologie

1778-3798
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2007 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 6/4 - 2012  - pp.253-258  - doi:10.1007/s11839-012-0388-9
TITRE
L’annonce de la mort, cette ultime souffrance de l’être

TITLE
The announcement of death, the ultimate suffering of the being

RÉSUMÉ

En France, dix ans après la parution de la loi du 4 mars 2002, l’information donnée au malade au sujet de son pronostic létal se pense encore comme une obligation relevant d’un droit du malade, à l’exclusion du respect de sa volonté d’ignorance. L’annonce anticipée de la mort réelle génère une ultime souffrance de l’être, imprimant un mouvement nécessaire pour restaurer la fonction symbolique menacée, afin que la vie subjective puisse persister dans cet affrontement dernier.



ABSTRACT

In France, ten years after the publication of the Law of 4 March 2002, the information given to the patient about his lethal prognosis is still understood as a right of the patient, with the exception of the respect for its will of ignorance. The early announcement of the real death generates an ultimate suffering of the human being in the necessary movement of restoration of the threatened symbolic function so that the subjective life can persist in this last confrontation.



AUTEUR(S)
S. BERNARD-LEMONNIER

Reçu le 20 juin 2012.    Accepté le 24 septembre 2012.

MOTS-CLÉS
Annonce de mort, Savoir, Ignorance, Déréliction, Fonction symbolique

KEYWORDS
Announcement of death, Knowledge, Ignorance, Dereliction, Symbolic function

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (119 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier