ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Psycho-Oncologie

1778-3798
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2007 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 3/3 - 2009  - pp.168-175  - doi:10.1007/s11839-009-0140-2
TITRE
La chimiothérapie par voie orale: représentations et pratiques des oncologues et des patients

TITLE
Oral anti-cancer chemotherapy: social representations and medical practices

RÉSUMÉ

L’administration de produits de chimiothérapies par voie orale constitue déjà une pratique courante dans le traitement de certaines pathologies cancéreuses. Les pratiques des oncologues en sont, dans une certaine mesure, bouleversées. En effet, c’est le patient qui porte la responsabilité de son traitement, hors de tout contrôle, loin de l’hôpital. La question des traitements oraux en cancérologie a souvent été abordée sous l’angle de la problématique de l’observance à la prise du médicament. Notre approche comprend la prise en compte d’une définition plus qualitative de l’observance et la recherche des représentations structurant les pratiques y compris relationnelles entre les oncologues et leurs patients. Menée auprès de 42 patients et de dix oncologues, notre enquête montre que des mésusages existent, notamment concernant la surveillance des effets secondaires et leur communication aux médecins. Ces comportements de réappropriation obéissent à des logiques faisant intervenir les représentations de l’efficacité des traitements et la mémoire de la maladie.



ABSTRACT

Anti-cancer chemotherapy is one of the rare fields of therapeutics in which most treatment has historically been given intravenously. Today, oral anti-cancer agents are common. Treating patients with oral drugs challenges the traditional approach to anti-cancer treatments because the responsibility for administration is shifted to the patient, and away from the surveillance of the hospital. Oral anticancer agents are much often approached through the topic of compliance. Our approach takes in consideration a more qualitative definition of the compliance and try to know how social representations structuring practices includes patient-doctor encounter. Our study concerns 42 patients and ten oncologists. It shows that misuse exists, notably concerning recognition of side effects. This “appropriation” behaviour follows a logic, which causes the intervention of proof of the treatment’s effectiveness and the “memory” of the illness.



AUTEUR(S)
V. REGNIER-DENOIS, J. POIRSON, F. SOUM POUYALET, F. CHAUVIN

MOTS-CLÉS
Observance thérapeutique, Représentation sociale, Relation médecin-malade, Chimiothérapie

KEYWORDS
Compliance, Social representation, Patient-doctor encounter, Chemotherapy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (108 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier