ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Psycho-Oncologie

1778-3798
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2007 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 1/3 - 2007  - pp.186-194  - doi:10.1007/s11839-007-0034-0
TITRE
L’intégration des familles aux soins en cancérologie: perspectives et limites

TITLE
Family participation in cancer care: opportunities and limitations

RÉSUMÉ

La lutte contre le cancer est l’affaire de tous, et les proches durement éprouvés par la maladie de ceux qu’ils aiment, ont toute leur place dans la mise en œuvre du plan Cancer.

Or face aux nouvelles attentes du patient et des proches en termes de considération et d’intégration, la tendance actuelle est de considérer le proche comme un acteur de soins. Il est investi d’un nouveau rôle. Mais avant de parler d’acteur de soins, il y a la difficulté à définir ce qu’est un proche. Aujourd’hui la proximologie nous invite à porter un regard nouveau sur le retentissement réel des pathologies et sur leur prise en charge quotidienne. Patient et famille revendiquent cette prise en charge globale.

Quelle est donc la place du proche? Il est aussi important d’insister sur la dimension éthique de cette réflexion, afin de nous garder d’assigner au proche un rôle déterminé — et donc déterminant —, ou encore d’inciter la personne malade à se tourner vers les proches. La liberté de chacun doit être respectée.

Ces réflexions générales nous amènent à aborder spécifiquement la relation patient/proche/soignant, dans le contexte de la maladie cancéreuse.

Nous illustrons nos propos par une recherche menée actuellement au CHU de Clermont Ferrand en partenariat avec le Centre Anti Cancéreux Jean Perrin de cette même ville sur la place des familles dans l’intégration aux soins. Cette recherche pluridisciplinaire soulève plusieurs questions: L’intégration des familles aux soins peut-elle être bénéfique? Quels sont les bénéfices et les risques pour les patients et les proches?



ABSTRACT

The fight against cancer concerns us all, and significant others who are badly affected by the illness of their loved ones, have a role to play in implementing the cancer care plan.

Confronted with new expectations from both patient and significant others in terms of consideration and participation, the current trend is to consider significant others as active players in the care process with a new role to play. But before we can discuss the role of participants in the care process, we must first define what we mean by significant other. A new area of research, known as proximology, invites us to take a new look at the real impact of chronic conditions and their management on a daily basis. Patients and family alike are demanding this integrated approach to care management.

What, then, is the role of the significant other? It is also important to emphasise the ethical dimension of this discussion, being careful not to assign the significant other a fixed — and therefore decisive — role, or even to actively encourage the sick person to turn to his or her significant others for support. We must respect the freedom of each individual.

These general reflections lead us to look more specifically at the patient/significant other/caregiver relationship, within the context of a cancer diagnosis.

To illustrate our remarks, we will draw on research into the place of family participation in care currently being undertaken at Clermont Ferrand University Hospital in partnership with the Centre Anti Cancéreux Jean Perrin (Jean Perrin Anti-Cancer Centre) in Clermont Ferrand. This research, which is of a multidisciplinary nature, raises a number of questions

Can family participation in care be beneficial? What are the benefits and risks for patients and their significant others?



AUTEUR(S)
Florence NORE, Michel GIRONDE, Olivier BÉZY, Isabelle JALENQUES, Marie-Christine FÉDOR, Claire LEYSSÈNE-OUVRARD, Emmanuelle AMBLARD-MANHES, David BRUGNON, Jacques-Olivier BAY, Philippe TRAVADE

MOTS-CLÉS
Proche, Cancer, Rôle du proche, Relation patient/proche/soignant, Intégration des familles aux soins

KEYWORDS
Significant other, Cancer, Role of the significant other, Patient/significant other/care giver relationship, Family participation in care

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (150 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier